PEUT-ON SE MENTIR À SOI-MÊME ?

Sur un plan strictement philosophique, la question n’est pas simple et je ne m’y attaquerai pas ici. Pas envie… Pas tout de suite. Un jour peut-être. Mais en pratique, les exemples ne manquent pas qui nous permettent d’y répondre affirmativement.

En effet, aussi bizarre que cela puisse paraître, il semble bel et bien possible de se mentir à soi-même.  Cela prend un certain temps, mais on y parvient avec un peu de persévérance et d’habileté. Pour illustrer mon propos, je prendrai le parcours pseudo-sentimental de l’une de mes connaissances qui y est récemment parvenue avec une certaine maestria.

Alors que depuis quelques temps, elle fréquentait un homme qui lui faisait ouvertement la cour sans la moindre chance de « conclure », elle a finalement cédé.

Quelques semaines auparavant, elle me le décrivait comme un individu peu ragoutant, tant sur le plan physique qu’intellectuel ; il était, qui plus est, beaucoup trop âgé pour elle en étant de 27 ans son aîné.  Il était impensable qu’il parvînt à la séduire. Mais avec un certain cynisme, après qu’il lui eut inopinément offert un piano droit dont il ne faisait plus rien, elle m’avoua en riant être sur le point de tenter « La C4 ». Entendez par là qu’elle était sur le point de tout faire pour qu’il lui offrît une Citroën qui semblait l’intéresser. 22900 euros… Une paille !

Aujourd’hui, à coup de restos, de bagues et autres fanfreluches, l’homme en question est officiellement entré dans sa vie, enfin… Pas pour tout le monde, puisqu’il apparaîtrait qu’elle ait encore du mal à assumer cette relation face à tous les publics. Il est pourtant question de mariage, d’achat de maison à la campagne, d’animaux en tous genres pour l’enfant qu’elle eut avec un autre etc. Elle bénéficierait même d’un réseau bien connu auquel il appartiendrait. Mais n’allez pas dire à cette jeune femme que vous n’êtes pas dupe de son habile et progressif auto-aveuglement, elle vous fusillerait du regard en ajoutant que vous êtes jaloux ou quelque chose dans le genre. C’est qu’aujourd’hui, elle a de réels sentiments !!

À défaut d’être grand, il est finalement assez criard le mystère de la vénalité et de l’ambition !

Amen.

© Thierry Aymès 2011

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s