L’ÉVANGILE DANS UN SANDWICH

L’individu n’est désormais qu’un mythe au service du marché.

Hier soir dans le petit village d’Eygalières en Provence, l’excellentissime quartet Psophos au cœur même de l’atelier du non moins talentueux plasticien Francis Guerrier m’a littéralement enchanté. J’en suis sorti plus que jamais convaincu.

De Ravel à Debussy et de Debussy à Ravel, j’ai entendu de la musique, de la vraie.

Je sais… Depuis longtemps la mode n’est plus à la comparaison et cette interdiction fait en tout premier lieu le beurre des marchands. Chez McDonald’s, venez comme vous êtes, on ne vous juge pas, pourvu que vous dépensiez une somme d’argent chez nous. L’Évangile dans un sandwich.

À une époque où Jul remplit les stades et où chacun s’autoproclame de mille façons « valeur absolue » du bon goût, comment ne pas s’inquiéter de l’état de notre société.

Depuis longtemps, les philosophes du Marché sont parvenus à leur fin. Dès les années 60, sans doute ne devinaient-ils pas qu’ils étaient au service de la plus vaste escroquerie qui soit, alors que, le menton tremblant, ils criaient à l’égalité tous azimuts. Ils rêvaient d’horizontalité, conspuaient les verticales, les hiérarchies au nom du peuple. Où sont-ils aujourd’hui ? Je vous laisse le deviner.

Croyez-vous vraiment qu’il n’existe aucun degré qualitatif entre « danser le mia » et interpréter une chorégraphie de Merce Cunningham, Pina Bausch ou Akram Khan ? Pensez-vous sérieusement qu’entre eux ne peuvent être faites que des différences interdisant tout jugement comparatif ?   

Pour ma part, je ne le pense pas.

Dans ma voiture, alors que nous retournions chez moi, à mon ami qui soutenait haut et fort qu’il n’était pas possible de comparer Jul à Ravel ou Debussy, je répondis ceci :

– Et pourquoi pas ? Ne sont-ils pas tous deux des musiciens ? Te viendrait-il à l’esprit de dire qu’une personne venant d’ouvrir une boîte de conserve pour faire réchauffer son contenu au micro-onde est un cuisiner au même titre que feu Paul Bocuse ,Thierry Mars ou Anne-Sophie Pic ?

Il ne sut quoi répondre mis à part : « Ça n’est pas comparable ! ».

Décidément !

Le débat est ouvert.

© Thierry Aymès

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s