AUDE SAPERE*

« Qu’est-ce que les Lumières ? La sortie de l’homme de sa “minorité” dont il est lui-même responsable. Minorité, c’est-à-dire incapacité de se servir de son entendement (pouvoir de penser) sans la direction d’autrui, minorité dont il est lui-même responsabl,e puisque la cause en réside non dans un défaut de l’entendement mais dans un manque de décision et de courage de s’en servir sans la direction d’autrui. E. Kant, Qu’est-ce que les Lumières ?, 1784.. »

Effectivement, il faut oser penser par soi-même. Quand on s’imagine que toutes les réponses à toutes les questions sont dans un livre, quel qu’il soit, il semble évident que la peur de se tromper, de se risquer, de vivre en responsable, soit à l’origine de cette conviction. Il ne s’agit, dans le meilleur des cas, que d’un manque de maturité que Kant nommerait « manque de majorité ».

Être majeur, c’est être capable de penser par soi-même. Le fanatisme est le symptôme d’une peur d’être soi, la peur d’être un sujet responsable de ses choix. Le fanatique est un enfant qui a peur de s’aventurer hors des bras de son père. Il a peur de naître.

© Thierry Aymès

* Locution latine signifiant littéralement « Ose savoir ! », mais cette injonction est plus couramment traduite par « Ose penser par toi-même » Elle est connue pour être la devise du siècle des Lumières.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s