ILLUSOIREMENT

Quand un cœur ne bat pour un autre que d’être aimé par cet autre, il est inévitable que le lien qui en découle tienne plus de l’attachement que de l’amour véritable. « Je m’attache à toi parce que tu m’aimes et que j’ai besoin de toi pour me voir beau » dit celui dont le cœur, resterait immobile sans l’amour qu’il reçoit.
En cas de rupture, celui qui s’est attaché panique, devient agressif ou violent parce qu’il est dépendant du regard d’autrui pour s’aimer. Un véritable amour (très rare) n’est possible que pour les êtres qui s’aiment suffisamment eux-mêmes et qui, partant, n’instrumentalisent pas l’autre pour y parvenir toujours… Illusoirement.

© Thierry Aymès

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s