AUDE SAPERE*

« Qu’est-ce que les Lumières ? La sortie de l’homme de sa “minorité” dont il est lui-même responsable. Minorité, c’est-à-dire incapacité de se servir de son entendement (pouvoir de penser) sans la direction d’autrui, minorité dont il est lui-même responsabl,e puisque la cause en réside non dans un défaut de l’entendement mais dans un manquePoursuivre la lecture de « AUDE SAPERE* »

LA NUIT À VENIR

Il y aura moins d’amoureux… Beaucoup moins. Certains résisteront, la plupart périront. Trop de lois tue la loi ! La faute à qui ? La faute à quoi ? La drague politicienne, les bassins communautaires… La tentation des atomes sociaux, les individus… Ces exceptions qui infirment la règle… La mise au diapason d’un orchestre sansPoursuivre la lecture de « LA NUIT À VENIR »

L’ÉVANGILE DANS UN SANDWICH

L’individu n’est désormais qu’un mythe au service du marché. Hier soir dans le petit village d’Eygalières en Provence, l’excellentissime quartet Psophos au cœur même de l’atelier du non moins talentueux plasticien Francis Guerrier m’a littéralement enchanté. J’en suis sorti plus que jamais convaincu. De Ravel à Debussy et de Debussy à Ravel, j’ai entendu dePoursuivre la lecture de « L’ÉVANGILE DANS UN SANDWICH »

OYEZ, BRAVES GENS !

Ne vous y trompez pas ; pour être un « psy » sérieux et honnête, il ne faut pas avoir besoin d’argent. Être financièrement à l’aise ou avoir une autre source de revenus fiables est très sincèrement souhaitable. N’écoutez pas celles et ceux qui vous disent qu’ils ne touchent pas terre, tellement ils travaillent. Bien sûr, il existePoursuivre la lecture de « OYEZ, BRAVES GENS ! »

À CELLE QUI EST PASSÉE

Je n’en dirai que ce qui suit et qui me semble suffisant pour comprendre que ce temps fut une épreuve, fertile, mais épuisante. Ce matin même ce souvenir me revint fortuitement via mon ordinateur et l’indocile logiciel qui me le proposa. J’adore ces histoires d’amour… D’une simplicité exemplaire. Elle m’avait demandé : 1/ Pour quellePoursuivre la lecture de « À CELLE QUI EST PASSÉE »

L’ALLIÉE

Le malheur vient de ce que nombreuses sont les personnes qui confondent l’amour-passion avec l’amour.  On reconnaît l’amour-passion à ce qu’il devient le plus souvent au bout de quelques temps.  L’amour-passion se transforme alors en haine-passion, à l’exception de quelques rares personnes qui parviennent à temporaliser la fulgurance et la verticalité effractive de leurs sentiments,Poursuivre la lecture de « L’ALLIÉE »

WHAT D’YOU THINK ?

Manipulateur-trice : personne condamnée à ne plus jamais pouvoir donner la preuve de sa bonne foi face à des accusateurs qui, même s’ils venaient à être convaincus par l’accusé lui-même de s’être trompé(s) de diagnostic pourraient toujours penser qu’ils ont été manoeuvrés pour en être arrivés à changer d’avis. © Thierry Aymès